fond hivernales du festival

La Mouche De George Langelaan

Date

mer 10 février 20h00

jeu 11 février 20h00

Lieu

Grand-Théâtre d'Angers

Heure

1h30

Réserver le spectacle Réserver

Metteur en scène

Valérie Lesort et Christian Hecq

Distribution

Comédiens : Christian Hecq de la Comédie-Française, Valérie Lesort, Christine Murillo, Stephan Wojtowicz

Scénographie : Audrey Vuong
Lumières : Pascal Laajili
Création sonore et musique : Dominique Bataille
Costumes : Moïra Douguet
Guitare : Bruno Polius-Victoire
Plasticiennes : Carole Allemand et Valérie Lesort
Assistant à la mise en scène : Florimond Plantier
Création vidéo : Antoine Roegiers
Technicien vidéo : Eric Perroys
Accessoiristes : Manon Choserot et Capucine Grou-Radenez

Mentions obligatoires :

Production C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord & Compagnie Point Fixe | Coproduction Les Célestins, Théâtre de Lyon ; Espace Jean Legendre – Théâtres de Compiègne ; Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon | « La Mouche » in NOUVELLES DE L’ANTI-MONDE de George Langelaan © Robert Laffont

 

[ SPECTACLE COMPLET ]

Inscription sur liste d’attente

Résumé

Dans les années 60 au cœur d’un village, Robert, la cinquantaine, vit avec sa maman Odette. La relation mère-fils est inquiétante et désopilante à la fois. Robert passe le plus clair de son temps enfermé dans le garage où il tente de mettre au point la machine à téléporter pendant qu’Odette s’inquiète de son avenir amoureux. On assiste au quotidien de ce drôle de couple, ponctué par des expériences de téléportations plus ou moins réussies. Un jour, Robert va tenter de se téléporter mais une mouche s’est glissée dans la machine et l’apprenti scientifique va peu à peu se déshumaniser pour devenir une bête capable de grimper au mur, poussée par une recherche insatiable de nourriture.

Molière du comédien dans un spectacle de théâtre public, 2020
Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre public, 2020
Molière de la création visuelle, 2020

« En ajoutant à la science-fiction une dimension sociale et familiale – cette drôle de relation d’amour et de haine entre cette mère et son fils – Hecq et Lesort livrent une histoire fantastique à plus d’un titre » Le Parisien

« On se régale des mimiques insensées de Hecq et des trouvailles de mise en scène élaborées avec sa compagne Valérie Lesort (délicieuse dans le rôle de la gourde Marie-Pierre) » France info

« Valérie Lesort et Christian Hecq mettent en scène avec fantaisie et inventivité La Mouche » Le Figaro

Note d’intention

“Comme dans le film de Cronenberg, tiré lui-même de la nouvelle de George Langelaan, Robert va tenter de se téléporter, mais une mouche s’est glissée dans la machine, et l’apprenti scientifique va peu à peu se transformer en insecte géant. Afin de rendre plus théâtrale cette histoire nous n’avons pratiquement conservé que cette idée initiale. Très sensibles aux émissions « Strip-tease », nous nous sommes inspirés d’un épisode en par-ticulier : « La soucoupe et le perroquet » qui présente un vieux garçon vivant avec sa mère à la campagne et qui fabrique une soucoupe volante dans le jardin. Nous trouvions ce rapport maternel plus théâtral et enrichissant pour le jeu d’acteur. En effet, quel est le quotidien d’un vieux couple mère-fils ? Comment se supportent-ils encore? Jusqu’où une mère, dans le drame et la maladie, peut-elle aller pour son fils ? La confrontation de ces per-sonnages brisés par la vie et de la science-fiction est pour nous très inspirante. Nous avons choisi de situer l’action dans un milieu rural et précaire, en opposition aux univers dans lesquels se déroulent habituellement les histoires de science-fiction. Nous sommes donc sur un terrain vague, Odette vit dans sa caravane, Robert dans son garage. À l’image de nos spectacles, le laboratoire de Robert sera entièrement artisanal, fait de bric et de broc, l’ordinateur peut devenir alors un personnage à part entière.”

Valérie Lesort et Christian Hecq

Toute la programmation